Bidou.ca et l’emission La Facture de Radio Canada

Le premier mars dernier la populaire émission de Radio-Canada, La Facture, nous a présenté, en première partie de l’émission, les sites d’enchères à un sou.

J’ai bien aimé le reportage, malgré le ton « à la Fox news » pour faire encore plus peur aux  gens qu’autres choses.

La réaction de Bidou.ca suite au reportage de la Facture.

J’ai contacté le co-fondateur de Bidou.ca, Alexandre St-Pierre,  pour connaître sa réaction et voici ce qu’il avait à dire :

Le point #1 à rectifier est leur calcul! Le bidou ne vaut pas 1$ mais environ 0,50$, déjà en partant ils doublent tous les chiffres et c’est un peu dommage.

Mr St-Pierre m’a aussi précisé que :

Je voudrais aussi souligner qu’un des experts mentionne de se méfier des petits sites car on ne sait pas vraiment à qui on a affaire: pas enregistré sur CIDREQ (registre des entreprises), pas d’adresse postale, pas de téléphone, etc. Nous sommes un des seuls à avoir toute l’information disponible, nous avons même une ligne 1-800!

Qu’est-ce que le reportage a changé

J’ai demandé si le reportage a eu un quelconque impact sur les visites du site web ou des plaintes. La réponse de bidou.ca :

Nous avons eu une augmentation des visiteurs à la suite du reportage et plusieurs se sont inscrit. Est-ce que ceux-ci vont revenir sur notre site et devenir clients? On l’espère bien!

Et aucunes plaintes n’ont été reçues…

Note : Ironiquement le reportage a eu un effet bénéfique pour leur compagnie. À peu près la même chose est arrivée à Billet.ca quand Louis-José Houde les a apostrophés lors du Gala de l’ADISQ.

Il faut être responsable

À 9 :39 du reportage, la madame, Josiane Roy, qui mentionne que ses jeunes  ont été avisés de ne pas aller là-dessus me fait bien rire. Si on regarde les photos sur les babillards derrière elle, ses enfants doivent avoir 12 ans et le plus petit encore plus jeune que ça…

Elle se demande si tous les parents sont au courant et que c’est facile maintenant d’avoir une carte de crédit, un compte paypal, etc. Faut comprendre que pour avoir une carte de crédit faut être majeur (pour s’inscrire sur leur site aussi), si les mineurs vont sur les sites d’enchères à un sou avec les cartes de leurs parents, le problème n’est pas les sites mais bien les parents.

De plus en plus de gens préfèrent blâmer les autres au lieu de prendre leur responsabilité, c’est plus facile.

J’en pense quoi

Pourquoi toujours se cacher derrière la raison qu’il faut protéger nos jeunes au lieu de simplement dire que l’on est contre tout simplement. J’ai deux enfants en bas âge, j’ai compris le principe des enchères à un sou depuis longtemps (il faut juste prendre le temps de lire les conditions d’utilisation) Pas besoin de monter aux barricades à chaque fois que nous  voyons une compagnie avoir du succès…

Là où je suis d’accord est au niveau législatif, c’est vrai qu’au Québec, ou même au Canada, il n’y a pas d’encadrement sur ce genre de site internet. En fait, tant au Canada qu’au Québec, le net est pas mal « free for all » au niveau loi.

Loto-Québec,  avec son « casino » en ligne,  n’empêchera pas les gens d’aller sur les autres Casino en ligne et ce, même s’ils sont au courant de l’illégalité.
Si vous avez la possibilité de le faire vous allez le faire de toute façon!

Vous en pensez quoi? Est-ce qu’une législation sur les sites d’enchères changerait les choses