Groupe Dumoulin Electronique en Faillite?

J’ai reçu ce matin un courriel anonyme disant que le Groupe Dumoulin électronique se place sous la loi contre la faillite. Je vais contacter des amis qui travaillent encore pour mon ancien employeur pour en savoir plus…

Je vous reviens dès que j’ai plus d’information….

Majoration:

Voici  les dernières informations que j’ai pu obtenir de mes contacts chez Dumoulin Électronique lors d’une conversation téléphonique.

Une requête du groupe Dumoulin a été déposée auprès de la cour supérieure pour placer l’entreprise sous la loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies

Ce que j’ai  pu comprendre, les problèmes financiers de la compagnie sont principalement du à l’incursion aux États-Unis et la situation économique (encore elle!)

La restructuration

  • Six magasins seront fermés, quatre au Québec (Lasalle, Montréal (sur le Boulevard Decarie), Gatineau et celui de Ste-Dorothée ainsi que deux en Ontario (Gloucester et South Keys)
    Note : Groupe Dumoulin est présent en Ontario et au reste du Canada sous la bannière Audiotronic
  • Seulement les magasins corporatifs non rentables sont touchés. Les 89 franchises et les 15 autres magasins corporatifs restent ouverts.
  • L’incursion sur le marché Américain est mise de côté.
  • L’impact pour les clients

  • Les activités du Groupe Dumoulin continueront normalement et la clientèle ne sera en aucunes manières affectées.
    Note : D’après mon expérience, si vous avez fait affaire avec une succursale qui fermera, Dumoulin vous redirigera vers un autre magasin. Vous ne perdrez rien (si vous avez fait des mises de coté, dépôts ou si vous avez envoyé votre appareil  à la réparation.
  • Un communiqué officiel devrait être distribué bientôt (si ce n’est pas déjà fait).

    Conclusion

    J’étais fier de travailler pour le Groupe Dumoulin quand j’y étais il y a quatre ans et je suis encore fier que la compagnie reste le plus grand détaillant privé d’électronique au Canada (difficile à croire mais c’est quand même une réalité).

    J’espère que les employés(es) qui seront affectés(es) avec les fermetures seront relocalisés(es) dans d’autres magasins et ne perdrons pas leurs emplois, car ils ne sont pas responsables des mauvaises, décisions prisent par les gestionnaires de l’entreprise.

    Est-ce que la récente démission de l’ancien président et CEO du Groupe Dumoulin,  Marc Mercier,  était la première étape de la restructuration? Peut-être mais je suis certain que le nouveau président, Jacques Dumoulin, fera tout ce qui est possible pour remettre Dumoulin sur la bonne voie.

    Comment j’ai réussi à faire 140$ avec Twitter. (Première partie)

    Logo SponsoredTweets

    Je suis certain que la plupart d’entre vous ne savaient pas qu’il était possible de faire de l’argent avec Twitter. Il est en effet possible de faire des « tweets » commandités (SponsoredTweets) qui vous rapportent une somme d’argent à chaque fois que ceux-ci sont cliqués (PPC : Paye par cliques) ou dès qu’ils atteignent un certain rendement (PPT : paye par tweets)

    Dans la première partie je vais faire un survol rapide du programme de la compagnie IZEA
    J’assume ici que vous avez un compte Twitter depuis un certain temps, mais si vous n’y avez pas encore de compte inscrivez- vous, c’est gratuit!

    J’assume aussi que vous avez un compte PayPal, car c’est la seule façon que vous pouvez être payé. Si vous n’avez pas de compte inscrivez-vous et commencez à faire de l’argent avec Twitter.

    Comment ça fonctionne?

    Le principe est le suivant, une personne ou une compagnie,  vous paye un montant pour afficher un message, de 140 caractères,  sur votre profil.
    Il faut comprendre que vous ne ferez certainement pas des millions avec les « tweets »sponsorisés. À moins que vous vous appeliez Kim Kardashian  et qu’il charge,  il y paraitrait, 10 000$ pour un message de 140 caractères!

    Qui offre ce service?

    Plusieurs compagnies offrent  présentement ce genre de services  mais je vais m’attarder à celui que j’utilise plus couramment qui se nomme « Sponsoredtweets ». (Le programme est en anglais alors vous devez comprendre cette langue).

    Est-ce que l’inscription est simple?

    L’inscription est gratuite et assez facile, il faut simplement suivre les étapes. Premièrement il faut permettre à Sponsoredtweets d’accéder à votre compte Twitter.

    Il faut ensuite remplir les informations d’usages (nom, prénom, email, etc.). Une fois les informations complétées il nous suffit d’attendre qu’un annonceur nous envoie une offre. Aussi simple que ça…. ! pas tout à fait :)

    Mon compte chez Sponsoredtweets

    Là où ça se complique se trouve à  la section des mots clefs (keywords) et les intervalles (hours between tweets) entre les messages à envoyer.
    Les mots clefs sont importants car ils vous placent dans certaines catégories pour les annonceurs et donnent une bonne idée des sujets que vous abordez sur Twitter.  Vous pouvez choisir jusqu’à 10 catégories.

    Les intervalles, eux, dictent le temps que vous donnez aux annonceurs entre les messages. Si vous écrivez que vous souhaitez qu’un message sponsorisé soit envoyé 3 heures après le précédent.
    Attention : Il est possible que plusieurs annonceurs vous envoient des offres en même temps, si vous n’avez rien mis dans la case d’intervalles d’heures, elles seront publiés à  la chaine! Si vous ne voulez pas que votre compte twitter devienne une plateforme de publicité ne laissez pas la case vide.

    Astuces : Soyez certain d’activer  la case « clickWatch », ceci donne une certaine garantie aux annonceurs que le message atteint un certain rendement dans un temps donné.  Présentement, le montant d’équivalence en clique (CPC) est de  1.50$. Si le montant équivalent à 1.50$ n’est pas atteint dans les 48 heures, vous allez devoir écrire un autre message.

    Combien peut-on  gagné?

    Le montant que l’on peut gagner  avec Sponsoredtweets dépend de la quantité d’offre que vous recevrez et décidrez d’accepter. Étant donné que c’est vous qui choisissez la valeur de vos « tweets » sponsorisés le montant que vous pouvez amasser est sans limite!

    Astuce : Plus vous avez d’abonné, plus vous pouvez charger un montant élevé par message. Je ne conseille pas de mettre votre prix trop élevé au début mais plutôt de faire augmenter sa valeur avec le temps.

    Qui écrit les messages que je dois envoyer?

    Les annonceurs, ceux qui vous payent, ont les choix suivants:

    • Ils peuvent écrire le message que vous allez envoyer ;
    • Vous donnez certaines directives sur ce que vous devez inclure dans le message;
    • Vous donnez libre choix;

    Vous avez toujours le choix d’écrire ce que vous voulez car les annonceurs doivent approuver votre message. Ceci permet aux entreprises de garder un certain contrôle sur leur message. J’ai  fait plus de 40 messages et seulement un seul a été refusé.

    Conclusion :
    Voilà qui conclus le survol du programme de « tweets » sponsorisés de SponsoredTweets.
    Si cela vous intéresse inscrivez- vous maintenant.

    Aux cours des prochains jours j’irai plus en détails dans les explications et serai très transparent.
    Je vais effectivement vous dévoilez mon compte et je vais explorer les différentes sections et statistiques disponibles.

    Si vous avez des questions, vous pouvez les poser dans la section « commentaires » ou directement via la page contact.

    Entrevue avec le site d’enchères à un sou Bidou.ca (deuxième partie)

    Logo-Bidou

    Voici la deuxième partie de l’entrevue que j’ai réalisée avec Alexandre St-Pierre, co-fondateur et vice- président de la compagnie d’enchères à un sou Bidou.ca.

    Si vous avez manqué la première partie, lisez le billet : Entrevue avec le site d’enchères à un sou Bidou.ca

    Entrevue (suite):

    EB : On parlait d’information  et de fournir, (aux membres  et affilié(es),  cette information d’une façon claire, mais malgré tout, certains utilisateurs ont certaines difficultés  à comprendre des termes de Bidou.ca
    J’ai demandé l’avis à  l’une de mes amies,   Geneviève qui est nulle en informatique, que je salue d’ailleurs.:)  Elle m’a fait un rapport et elle a compris tout de suite le principe qu’il faut acheter des lots de bidous, ensuite on mise et que l’enchère augmente. En cherchant un peu plus loin dans les termes et conditions article 17, elle a trouvé que le fonctionnement des bidous (une fois misés, ils sont perdus) devrait être mentionné dans la section « comment  ça fonctionne »

    ASP : C’est une bonne idée!

    EB : Est-ce possible d’acheter n’importe quel article sur lequel on a misé mais ne pas remporter l’enchère? En vous contactant directement?

    ASP : Ceux qui sont achetables sont indiqués par une icône. Seulement ces articles peuvent être achetés par la suite.

    EB : Tantôt nous parlions des publicités disponibles aux affiliés (es) et sur les 10 ,15 affiliés(es) actifs sur le site est-ce que certains utilisent leurs propres bannières?

    ASP : Je dirais que c’est une minorité, ils aiment nos bannières, moi aussi d’ailleurs. Je pense qu’elles sont très intéressantes, simples et attirantes pour l’œil et pour la personne qui les voient sur le site web. C’est beaucoup plus rare qu’une personne va créer la sienne, mais on en a déjà vu.
    EB : Est-ce qu’ils gardent leurs bannières longtemps?

    ASP : On n’a pas de temps précis, on ne suit pas tous les sites à chaque jour,  mais certains peuvent les garder quelque mois.

    EB : Est-ce possible, que dans un avenir proche, les bannières créées par les affiliés(es) soient disponibles à tous?

    ASP : C’est à voir, il faudrait que l’on ait une entente avec les gens (affiliés(es) comme une licence permissive. Pour l’instant notre système ne le permet pas. Mais c’est sûr et certain que si un affilié nous envoie une bannière et nous spécifie qu’il renonce à tout droit commercial ça serait à voir. Ton idée est intéressante et faudrait voir si c’est possible à faire.

    EB : Merci.

    ASP : Nous recevons beaucoup d’idées, tant des affiliés(es) que des utilisateurs du site, et certaines sont vraiment bonnes et nous demeurons très ouverts pour l’implantation  de celles-ci.

    EB : « Maestro48 » devrait vous donner des idées, je le vois toujours sur le site!

    ASP : [rire] Ça fait un bout de temps que nous ne l’avons pas vu mais je pense que c’était l’un des premiers, ou le deuxième, à gagner une voiture!

    Paiement aux affilié(es) :

    EB : Revenons à l’information disponible sur le site. J’ai remarqué que vous aviez changé le montant minimum que doit atteindre un affilié pour être payer (40$) pour 100$ maintenant. Y aurait-il une raison particulière pour augmenter le montant des paiements?

    ASP : Principalement pour une raison administrative. Étant donné que nous avons beaucoup de petits affiliés ça demandait un temps fou, et en regardant ailleurs, le 100$ minimum nous semble le standard et un bon compromis. On ne veut pas le mettre à 500$ comme certains autres programmes d’affiliation car c’est beaucoup trop et nos statistiques nous montrent que les affiliés actifs atteignent le 100$ facilement. Nos affiliés semblent ne pas se plaindre. :)  Nous n’avons reçu aucunes demandes concernant le fait de remettre le montant à  40$, ou plus bas que 100$.

    EB : [rire] C’est effectivement facile à atteindre et vous place aux mêmes niveaux des concurrents.

    EB : Pour les lecteurs qui seraient intéressés à devenir affilié, est-ce que tu peux expliquer les avantages qu’ils auraient à promouvoir Bidou.ca?

    ASP : Un client référé (qui s’inscrit) par un affilié devient automatiquement associer  à vie  à cet affilié. Un visiteur qui ne s’inscrit pas gratuitement sur Bidou.ca a 45 jours pour revenir s’inscrire et toujours être associer à l’affilié. En terme simple l’affilié a  45 jours pour convertir (ou convaincre) un visiteur de s’inscrire. Nous donnons 20% de commissions sur le prix d’achat des bidous. Une inscription ne donne pas d’argent à l’affilié. Par contre  le nouveau membre inscrit, ainsi que tous ces achats futurs, seront  payés à l’affilié.

    EB : Est-ce que vous avez une raison particulière pour avoir déterminé le temps à  45 jours? J’ai vu certains sites donner 5jours! 60 ou encore 180 jours?

    ASP : D’après nos recherches, la plupart des gens qui visitent notre site s’inscrivent dans les 45 jours suivant leur première visite. Ça ne serait pas juste pour nos affilies(es)  qu’un visiteur qui nous a été référé par eux et qui ne s’inscrit pas tout de suite revienne par la suite sans que nous donnions le crédit à l’affilié.

    EB : C’est comme un travail d’équipe finalement!

    ASP : C’est une question de confiance. Car si une personne qui a visité le site par une bannière d’affilié mais ne s’inscrit pas et voit par la suite notre publicité à la télévision et décide de revenir nous voir, tout le crédit revient à l’affilié qui a fait les premières démarches de nous référer le client.

    EB : Ceux qui ne s’inscrivent pas sur Bidou.ca vont surement regarder la compétition! D’ailleurs, sur le site web encheresaunsou.com (tu es aussi un affilié de tous les sites d’enchères à un sou) on en répertorie plus de 31 maintenant (mise à jour) : 36 en date du 9 février).

    ASP : Oui je le connais, je pense que c’est l’un des seuls blogues qui se spécialise dans les enchères à un sou.

    EB : Effectivement un des rares (mise à jour : j’ai trouvé  sosencheres.ca aussi qui fait la critique des sites d’enchères chronométrées).

    ASP : Mais la plupart de ces sites sont en maintenance ou très nouveaux sur le marché. Je pense que la popularité de notre niche est due au fait que le tout a l’air facile est payant mais c’est tout le contraire.

    EB : Vous ne  pouvez pas dire que ce n’est  pas payant! :) Car vous ne seriez pas là pour en parler. :)

    ASP : En fait c’est sûr que c’est payant mais pas au niveau où les gens le croient. Ce que les gens voient n’est  seulement qu’une infime partie du travail que nous effectuons. Gérer un site comme Bidou.ca demande beaucoup de travails et de recherches.

    Les détracteurs :

    EB : Certains sites ne se gênent pas pour vous faire de la mauvaise publicité. Ils disent que c’est de la fraude, des « scams » et que Bidou.ca est seulement une machine à faire de l’argent et je ne pense pas que l’arrivée de nouveaux sites et leur départ aussi soudain, aide l’industrie.

    ASP : Comme je le disais, ce n’est pas aussi payant que les gens le pensent, croyez moi!  [rire] et on n’est pas prêt à s’en allez!  On aime ce que l’on fait et si les gens peuvent obtenir des rabais à travers notre système, nous on est bien content!

    EB : Comme nous disions tantôt, tout est une question de confiance. Mais qu’est-ce que vous répondez à vos détracteurs?

    ASP : La plus grande façon de démontrer que nous ne sommes pas de la « fraude » et des « scammeurs », est aussi notre transparence. Tout le principe même de Bidou.ca est expliqué sur notre site de façon clair pour éviter les surprises. À part si les gens ne lisent pas ou s’ils sont vraiment de mauvaise fois. C’est plutôt rare maintenant avec toute l’attention médiatique que nous avons (Section media sur le site de bidou.ca)

    EB : JE, la Presse, etc.

    ASP : Entre autres, et je pense que les gens se sont rendu compte que nous sommes vrai et que nous ne sommes pas des arnaqueurs. Toutes les lois sont respectées. Je me souviens du reportage où  l’Office de la protection du consommateur dit que c’est bel et bien indiqué sur le site et que toutes les mises sont équivalentes  à 1$.

    EB : Et pourtant je connais des gens qui chialent encore contre ça !

    ASP : J’ai de la difficulté à comprendre car c’est le choix des gens. Ils ont le choix de venir sur le site ou non. S’ils aiment mieux Ebay, c’est correct, moi aussi j’ai Ebay mais nous sommes deux concepts totalement différents. Mais le fait qu’on aime Ebay n’empêche pas qu’on puisse aussi aimer les sites d’enchères à un sou comme Bidou.ca.

    EB : Ce sont quand même deux marchés différents.

    ASP : Complètement différent oui. Les gens qui prennent connaissance de la manière dont on  fonctionne avec notre site, qu’à chaque fois qu’ils misent un bidou sur un produit, qu’ils gagnent ou non, que le bidou misé est dépensé, est notre principe de base.

    EB : Faut que les gens le sachent et lisent sur le site avant de s’inscrire.

    ASP : Exactement! Si les gens aiment notre principe ils peuvent s’inscrire, mais s’ils sont en désaccord alors n’acheter pas sur Bidou.ca. Nous ne forçons personnes. Une fois qu’ils ont pris connaissance des conditions du site, ils ont tout entre leurs mains s’ils veulent s’inscrire.

    EB : Je pense que si les gens peuvent mal interpréter le fonctionnement du site est principalement dû au fait que l’attention des visiteurs d’un site web est très court (5-10 sec) et que les gens ne lisent tout simplement pas les termes et conditions de 60 pages !

    ASP : Nos termes et conditions sont très courts :)

    (EB : j’ai compté 10 pages :))

    EB : Quant à moi,  il ne faut pas donner notre numéro de carte de crédit ou faire un achat sur un site pour lequel on n’a pas confiance.

    ASP : Notre inscription est gratuite alors les gens s’inscrivent. Mais dès qu’ils veulent acheter sur le site et qu’ils n’ont pas lu les conditions d’utilisation, il faut avoir un minimum de logique et de confiance. Si après toutes les explications disponibles ils hésitent encore et bien ils ont le droit de ne pas faire affaire avec nous.

    EB : S’il y avait  des questions qui ne sont pas sur le site est-ce qu’ils peuvent vous contacter?

    ASP : Nous avons deux personnes qui sont là  à  plein temps pour répondre aux questions des gens.

    EB : Vous avez aussi un support en ligne maintenant, car je l’ai utilisé  :)  pour poser une question stupide que j’aurais pu lire sur le site :)

    ASP : [rire]

    L’avenir des outils pour les affiliés(es)?

    EB : À quel genre d’outil peut-on s’attendre dans l’avenir pour les affiliés(es)?  Pour faire le suivi (présentement les affiliés(es)  peuvent uniquement voir les visites uniques, les inscriptions, les achats et les commissions)

    ASP : Tous les nouveaux outils sont en cour de préparation et nous attendons que le système soit plus complet. Mais je peux dire que nous allons pousser d’avantage  sur les statistiques que vous pourrez voir. D’ici ce printemps, ils devraient être disponibles.

    EB : Wouhou!  Un top dix des meilleures bannières ou un top dix des meilleurs affiliés, ça serait le fun!

    ASP : Peut-être [rire]

    EB : Un site web (beta.encheresadecouvert.ca) rend présentement certaines statistiques de Bidou.ca, visibles en temps réel tel que le nom d’utilisateur, le nombre de mises totales, etc.) en version gratuite (24hrs) et ensuite il faut payer par mois.

    ASP : Oui j’ai vu l’article sur « encheresaunsou.com »

    EB : Est-ce que ce genre de site vous dérange? Car leur but est quand même de faire de l’argent avec vos données?

    ASP : Le coté, charger un montant par mois,  nous sommes encore en discussion pour savoir si cela nous brime  quelque part. Mais sur l’utilisation des données en tant que tel… elle est déjà là! Si demain matin je m’assois avec un papier et un crayon et que je note tous les noms, c’est effectivement possible.

    EB : Ça risque d’être long!

    ASP : Ou bien créer un script qui va aller chercher les informations qui sont tous sur le site, les quelques 10000 articles livrés, (EB : 13000 en date du 14 fév.). Mais pourquoi payer pour quelque chose qui est déjà disponible gratuitement sur notre site?

    EB : Effectivement une bonne question. Je crois que la façon dont ils montrent l’information est plus claire et surtout parce que je suis un paresseux! :)

    ASP : [rire]

    EB : Ça ne me tente pas de passer à travers les 2100 mises sur un article et 78 pages de résultats pour faire un tableau dans Excel :) et je serais prêt à payer pour l’avoir dans un format lisible.

    ASP : Je pense que c’est effectivement ça que la personne du site en question a vu, :)  mais nous sommes encore en analyse sur notre position officielle.

    EB : Offrez-lui une job!

    ASP : [rire]

    Les questions reçus :

    EB : Nous allons terminé l’entrevue par des questions reçus sur Twitter,  Facebook et par courriel.
    Question de Patrick via Facebook qui veut savoir :
    Est-ce que vous êtes «  gambler? »

    ASP : Moi, plus ou moins, personnellement j’irais sur nos articles achetables (s’il misait sur bidou.ca) mais certains membres de notre équipe, oui. Le Texas Holdem’s est populaire, je pense que c’est pas mal un classique partout  et je pense que notre site et le poker se ressemble un peu. Il y a beaucoup de stratégies dans les deux.

    EB : Deuxième question de Patrick encore qui veut savoir : Est-ce qu’une voiture pourrait se vendre 30 cents?

    ASP : Ça serait possible effectivement. Si l’article a seulement 30 mises, l’enchère serait remportée et la personne paierait 30 cents. Notre première voiture mise aux enchères c’est vendue à 2.68$ disons qu’on n’a pas fait d’argent avec ça  (mise à jour : le 13 février, un voyage d’une valeur de 2700$ a été gagné pour 9 cents!)

    EB : Troisième question de Patrick toujours : Quelle article a été votre plus grosse perte?

    ASP : Les autos! . Exemple, la dernière Honda Civic qui a été remporté à 16.99$ c’est plus de 15 000$ de pertes. Faut-il prendre des risques dans la vie! :)

    EB : Je pense que les gens voient le prix que vous faites avec les bidous misés. Est-ce qu’une voiture qui se vendrait à 200$ vous rapporte 20 000$?

    Alexandre st-pierre
    Alexandre st-pierre

    ASP : Pas tout à fait car ce ne sont pas toutes les mises qui représentent 1 dollar.  Avec les bidous que l’on donne gratuitement à l’achat, ça réduit le prix des bidous. Aussi les bidous que l’on a  donné après un témoignage, ceux qu’on donne à toutes les semaines à toutes les personnes inscrites (1 bidous par semaine). Donc si les gens achètent un lot de 20 $ et que l’on en donne 5 de bonus la valeur du bidou n’est plus 1 dollar.

    Sur la Mazda Trois remportée pour 204.39$, nous sommes arrivé à peu près égal, donc pas de profit, et sur les 4 autres autos que nous avons vendu, nous avons fini très à pertes!

    EB : La prochaine question via  Twitter  : Quel est votre plus gros gain?
    ASP : Je pense que c’était une télévision (vendue à 80$), juste après le reportage de François Charron.

    EB : Cinquième question de Pasqual via Twitter  qui veut savoir : Pourquoi chargez-vous la taxe sur les lots de bidou? Étant donné qu’ils considèrent les lots comme des cartes cadeaux.

    ASP : Les lots de bidou ne sont pas des cartes cadeaux. Chaque bidou est un droit de mise donc taxable. Toutes les cartes cadeaux sont affichées sur le site et sont effectivement non taxables donc le prix affiché est le prix payé.

    EB : Merci Alexandre St-Pierre pour ton temps

    ASP : Ça m’a fait plaisir!

    Voilà qui conclut l’entrevue réalisée avec Alexandre St-Pierre, co-fondateur et vice- président de la compagnie d’enchères à un sou Bidou.ca. Avez-vous plus confiance en la compagnie maintenant? Dites-moi ce que vous en pensez en laissant un commentaire ci-dessous.