Le premier SEO Camp Montreal – l’avis d’une néophyte

Le 11 avril dernier avait lieu le premier «camp» d’optimisation web pour les engins de recherche à Montréal, le SEO Camp Montreal. Organisé par l’OSBL W3Québec, les pros du web étaient conviés à l’Édifice Gilles-Hocquart du Centre d’Archives de Montréal pour mettre à jour leurs connaissances sur, entre autres, les mots-clés et comment avoir une meilleure position dans Google.

Malgré un horaire professionnel et familial plus que chargé, je me suis donné le droit d’y assister, afin de me laisser gaver d’information et de me remettre au diapason.

Au départ, on doit le dire, et on le sait (Presque) tous en tant que connaisseurs du web, au Québec, on n’est pas ce qu’on peut appeler à l’avant garde des concepts web.
D’où l’idée de créer cet évènement qui manquait au Québec. Voilà, c’est fait. Car je crois que la plupart des participants ont bien apprécié… moi la première!

Ça commence!

La journée débutant officiellement à 9h comportait en tout 5 conférences, en plus de la période de questions libres qui a contribuée à briser la glace auprès des panelistes et des participants.

Samuel Lavoie (www.samuellavoie.com) était le premier à parler d’un sujet précis: les «Microformats, rich snippets et SEO». Ce titre me faisait un peu peur, car je ne connaissais même pas les termes microformats et rich snippets! Malheureusement, la conférence fût vraiment trop courte pour moi, pauvre petite designer qui de fait pas de développement approfondi, car évidemment 45 minutes c’est très court pour expliquer toutes les technicalités de tels outils. Mais j’ai définitivement envie d’en connaître plus et j’irai certainement m’informer sur le web!

Après le lunch, nous avons eu droit à une 2e conférence très intéressante, mais qui est encore une fois, à mon avis, passée beaucoup trop vite. «Référencement local, national et international», animé par Nicolas Cliché et Guillaume Bouchard de NVI (www.nvisolutions.com), nous en a appris sur les façons de configurer notre compte Google Places et ce qu’il peut faire pour notre site au niveau de notre ville jusqu’à l’autre bout du monde. Des petits trucs subtils et faciles, mais ho combine importants! J’aurais voulu en savoir plus!

L’après lunch :

Ensuite, Louis Durocher, président de Orenoque (www.orenoque.com) , a discouru sur le pouvoir des médias sociaux sur notre positionnement Google. «Recherche sociale et Google Social Rank. Vers un nouveau Page Rank?» n’a pas vraiment donné de nouvelle information, mais nous a précisé le fait que les liens et Likes de Facebook et Twitter ont effectivement un impact sur la notoriété de notre site web, mais pas autant qu’on le voudrait… Ce serait trop facile voyons! 😉

J’ai bien aimé «Ce que la Grèce antique peut vous apprendre sur le linkbuilding par David Bélanger, Cossette». Son parallèle entre les penseurs grecs et la façon d’aborder d’éventuels partenaires est très intelligent et facilite la compréhension de son discour. Comme une des meilleures façons d’augmenter notre pouvoir web est d’avoir des liens qui mènent à notre site, M. Bélanger nous a proposé une stratégie simple et efficace pour aller chercher des «prospects» qui seraient intéressé à mettre l’adresse de notre site sur leurs pages. Étant pourri comme vendeuse, toutes ces infos me seront fort utiles pour aller chercher des équipes de liens, mais aussi de nouveaux clients! :)

En conclusion :

La dernière conférence, «Google Analytics : the search for meaning par Augustin Vazquez-Levi, AOD Marketing» était fort bien bâtie, mais je n’y ai personnellement pas appris grand chose. J’avais juste envie d’envoyer le vidéo à mon patron pour partager l’importance d’utiliser les données cueillies par Google afin d’en tirer avantage et arriver à ses buts commerciaux!

Pour terminer la journée, tout le monde avait bien hâte de goûter au vin offert par le nouvel outil de YellowAPI.com, principal commanditaire de l’événement.
Mon social ranking humain étant très bas, je n’ai pas échangé beaucoup de carte d’affaires, mais je suis tout de même satisfaite de ma journée, qui m’a permis de m’éloigner un peu de rôle de mère et de me rapprocher tranquillement de mon métier…

Billet par Dominique Coutu

Designer graphique et web Watch-out Design (www.watchoutdesign.com)
Designer t-shirts uniques (www.tshirtsuniques.com)
Webmestre Monette Sports (www.monettesports.com) et Ducati Montréal (www.ducatimontreal.com)

QuebecLeaks.org est officiellement ouvert

Le logo de QuebecleaksDepuis ce matin le site QuebecLeaks.org est officiellement ouvert!  Selon son porte -parole officiel, Luc Lefebvre, « En y allant de cette initiative, QuébecLeaks souhaite donner aux québécois des outils pouvant permettre d’améliorer l’accès à l’information. Le Québec souffre d’un manque de transparence et d’éthique ainsi que d’une sclérose sur le plan politique et institutionnelle. Les lois canadiennes et québécoises d’accès à l’information, de par les contraintes qu’elles posent au travail journalistique, finissent trop souvent par nuire au droit du public à l’information. »

Qui est QuébecLeaks?

Très peu d’informations sont disponibles sur l’identité des personnes qui gèrent le site web. Je trouve ironique qu’une organisation qui prône la transparence ne veuille pas être identifié,  je présume que c’est par peur de représailles.  Mais selon leur page officielle sur Facebook, l’organisation compte une trentaine d’experts et professionnels de divers domaines (droit, finance, journalisme, etc).

Quoi leur envoyer?

Tous documents sensibles, exclusifs et authentiques qui pourraient apporter une certaine lumière sur des dossiers chauds.
Note : Exemple de dossiers chaud : La situation dans la construction et leur potentiel « infiltration » par les groupes criminels,  les « enveloppes brunes » données au maire de certaines régions,  se genre de choses

Comment leur envoyer les documents?

Le moyen est très simple (extrêmement simple) et sécuritaire. Trois moyens sont présentement disponibles :

  • Utilise le réseau TOR (pour en apprendre plus sur le réseau)
  • Espace web sécurisé (HTTPS) comme votre compte de banque en ligne ou autre site
    (Quebecleaks demande d’utiliser le HTTPS seulement si vous ne pouvez pas via le réseau TOR
  • Emails (PGP)
    (max 100M et encrypter votre email les détail sur le site)
  • Facons d'envoyer les documents

    Si vous utilisez la méthode https, la page de soumission est très facile à comprendre. Comme lorsque vous téléchargez une photo sur votre compte facebook , un bouton « browse » permet d’aller chercher le document sur votre disque dur.

    Une fois choisie vous avez simplement à cliquer sur le bouton envoyer.
    Note : la grosseur maximale des fichiers transmis est fixée à 200Mo et vous pouvez envoyer tous types de documents.

    La soumission via HTTPS

    Qu’est-ce que Quebecleaks va changer au Québec?

    Selon moi c’est une bonne idée, mais je ne pense pas qu’ils vont avoir le succès de Wikileaks ou même être reconnu par les médias traditionnels.

    Les différents palliés du gouvernement ont déjà dit qu’ils ne feraient pas confiance en leurs documents. Ce qui est un peu compréhensible, étant donné que l’information obtenue les ferait mal paraitre

    Je vois déjà la dégringolade de poursuites en diffamation et avec notre système de justice qui fonctionne à pas de tortue,  aucune information ne sera rendue disponible avant des années.

    Est-ce que vous voyez l’utilité que Quebecleaks.org peu avoir?  Est-ce que vous êtes d’accord avec leurs principes?

    Ce que l’on vient d’apprendre de la conférence d’Apple et pourquoi je veux un iPad2 le 25 mars !

    Le iPad2 de Apple

    Aujourd’hui Apple avait invité la presse pour un événement. Voici en gros ce qu’il est intéressant de retenir :

    L’année 2010 pour Apple a été bonne!

  • En 2010, Apple a vendu, en 9 mois, pour 15 millions de iPad (de avril à décembre)
  • Les parts de marché du iPad sont plus de 90%!
  • Deux milliards de dollars a été payé aux développeurs des différentes applications disponibles sur le AppStore.
  • 100 millions d’iPhones livré
  • Le iPad2 bicoeur de Apple

    Ce qu’il faut savoir sur le iPad 2

  • Utilise le nouveau processeur A5 bicoeur, simplement plus rapide que l’original !
  • 33% plus mince que le iPad original
  • Plus léger : 1.3lbs vs 1.5lbs
  • Camera, gyroscope (avant / arrière)
  • Durée de la batterie : la même durée que le  iPad original
  • Sortie HDMI en 1080p
  • Couleurs disponibles au lancement : Noir et Blanc!
  • Le même prix que la version Original (entre 499$ US et 829$ US)
  • Le Ipad2 sera disponible le 11 mars au États-Unis. Les autres pays dont le Canada et la France dès le 25 mars.
  • La camera du iPad2 de Apple

    Les accessoires disponibles pour le iPad 2

  • Oubliez l’étui! Un protège écran (couverture) magnétique qui réveille votre iPad2 quand on l’ouvre et qui le met en veille dès qu’on le ferme
  • Disponible en 10 couleurs et deux textures, cuir et polyester
  • Câble HDMI pour visionner vos vidéos sur votre écran HD
  • La couverture du iPad2 de Apple

    Les logiciels disponibles pour le iPad 2

  • iOS 4.3
  • Photo Booth
  • Facetime (vidéo conférence entre iPads, entre iPad et iPhone 4) On peut même répondre à un appel sur le Ipad2
  • iMovie pour iPad2 (éditeur de film) avec option de partage sur les réseaux sociaux (Youtube, Facebook ainsi que les 157 millions d’autres réseaux sociaux :)
  • GarageBand pour le iPad2 (créer de la musique)
  • Plusieurs autres sur le appStore de Apple (plus de 65000 applications)
  • Toutes les informations sont maintenant disponibles sur le site d’Apple Canada

    Pourquoi j’en veux un?

    Parce que ! Tout simplement, je suis un peu, légèrement, geek J Est-ce que vous allez en réserver un dès maintenant ou attendre le iPad 3? Dites-le-moi dans la section « commentaires » ici-bas.

    Les photos sont la propriété de Apple. Pour d’autres photos et suivis, je vous le site engadget.